Guide alimentation pour la musculation

Pour développer la masse musculaire, il ne suffit pas seulement de suivre un programme fitness, il faut aussi adopter une alimentation saine mais surtout adaptée. Dans la suite de cet article justement, vous allez découvrir les aliments conseillés pour la musculation.

Pour prendre de la masse musculaire et perdre de la masse graisseuse, l’idée n’est pas de manger moins mais de manger suffisamment en tenant compte de son métabolisme. A ce propos justement, il faut savoir que la capacité du corps à brûler de l’énergie pour fonctionner varie en fonction de nombreux paramètres, notamment du sexe et de la morphologie de la personne. Il faut par exemple savoir que les hommes dépensent plus facilement de calories que les femmes. Au fur et à mesure qu’on avance en âge, la dépense calorique est plus difficile. Les hormones ont aussi une influence sur le métabolisme. Ceux qui font de la musculation doivent donc s’intéresser à ces critères pour bien choisir l’alimentation adaptée.

Si vous faites de la musculation, il faut répartir l’apport calorique sur toute la journée. Pour cela, il faut prévoir 25 % de l’apport calorique au petit déjeuner, 40 % au déjeuner et 35 % au dîner. En termes d’apport nutritionnel, 50% de l’alimentation doit être à base de protéines. En effet, les protéines participent au développement musculaire. Vous pouvez notamment consommer du poulet, des œufs, du poisson blanc ou encore du tofu tous les jours. Par contre, vous ne devez pas consommer de viande rouge plus de trois fois par semaine. Pour le reste, il faut 30% de glucide, source d’énergie que vous pouvez puiser dans les pâtes complètes, les légumes secs et les fruits, et 20% de lipide pour préserver l’articulation lors de de l’entrainement.

L’heure à laquelle vous mangez est aussi importante. Ainsi le matin, vous devez manger aux alentours de 8 h. Vous pouvez prendre une collation vers 10 h et une autre, vers 16 h. Le déjeuner doit être pris vers 13 h et le dîner vers 20 h. Quand vous prenez un repas, mangez tranquillement, surtout ne vous précipitez pas. Privilégiez également autant que possible les protéines naturelles.